La procédure de préparation de commande représente l’une des opérations les plus complexes et les plus coûteuses d’un entrepôt. L’évolution des habitudes de consommation pousse les préparateurs à travailler toujours plus vite. Les commandes sont de plus en plus petites mais aussi plus nombreuses.

Pour optimiser les flux et améliorer la productivité globale du centre, la liste de picking, ou liste à servir, constitue un atout de taille permettant de préparer les commandes plus rapidement, avec un minimum d’erreurs

Table des matières

La liste de picking comme moyen technique de la préparation de commande

La liste de picking, c’est quoi ?

En logistique, le « picking » représente l’opération qui consiste à prélever et rassembler les articles dans la quantité spécifiée par la commande avant l’expédition de celle-ci.

Pour mener à bien cette tâche, le préparateur reçoit une liste sur laquelle sont spécifiés l’emplacement du produit dans l’entrepôt, son numéro, sa désignation et la quantité à prélever.

Une fois la liste de picking générée, le traitement de la commande peut démarrer. Cette méthode permet de mieux organiser la préparation des commandes et accélérer la procédure.

Quel type de liste choisir ?

Une liste de picking ressemble au panier d’achat de votre client avant qu’il ne procède au check-out. Ainsi, elle peut compter un seul ou plusieurs articles.

  • La liste imprimée

Il s’agit généralement d’une liste imprimée sur papier ou sur une liste d’étiquettes. Avant les logiciels d’intégration, la technologie mobile ou encore le Wifi, les entrepôts utilisaient une version papier de ces listes. Chaque liste de picking devait être alors distribuée à chaque préparateur.

  • La liste numérique

L’automatisation du système permet aujourd’hui d’avoir une liste générée par une application e-commerce. Celle-ci sera ensuite transmise aux préparateurs sur un terminal numérique. Cette méthode sous-entend que des tablettes ou ordinateurs portables sont utilisés dans l’entrepôt. Ainsi, les détails de chaque commande sont envoyés et attribués à chaque préparateur qui suit des instructions claires pour un processus plus efficace.

Les avantages de la liste de picking

Les jeunes entreprises ont souvent un faible volume des ventes avec un petit catalogue de produits. Les stocks et les commandes sont alors directement gérés par l’entreprise.

La liste de picking devient primordiale dès lors que le volume de votre stock augmente ainsi que le volume de vos ventes. Aussi, si vous avez choisi de vendre vos produits sur différentes marketplaces et que votre catalogue de produits est varié, la liste de picking permet de réduire le nombre d’erreurs et de préparer les commandes plus rapidement.

Elles peuvent paraître minimes dans la procédure de préparation des commandes, mais ont un réel impact sur votre supply chain. En facilitant la localisation des produits dans l’entrepôt et en détaillant la quantité et la désignation des produits commandés, la liste de picking permet de traiter les commandes clients plus efficacement, précisément et à grande échelle.

Comment optimiser la logistique de votre e-commerce

6 informations essentielles à retrouver dans votre liste de picking

Les éléments de votre liste de picking varient selon votre entrepôt, votre entreprise et vos produits. Si vous n’utilisez pas un système de gestion d’entrepôt qui génère vos listes de picking, il vous faudra créer un modèle de liste. Pour ce faire, l’outil le plus pratique et complet reste Excel qui permet de créer un inventaire

  • Les informations du client

Les préparateurs de commande n’ont pas besoin de ces informations, mais elles peuvent devenir nécessaires plus tard dans le processus de préparation de la commande. Les agents préposés à l’emballage ou à l’étiquetage des colis doivent effectivement vérifier le nom du client et l’adresse de livraison en gage de qualité.

  • La date et l’heure de la commande

Plusieurs sites e-commerce proposent d’être livré dans la journée si la commande a été passée avant une certaine heure. Si vous êtes dans ce cas, votre équipe voudra pouvoir suivre la date et l’heure de chaque commande afin de privilégier les commandes les plus urgentes.

  • Le numéro de commande

Il est associé à chaque liste de picking permettant au client d’avoir une référence de sa commande en cas de problème (par exemple, pour un retour produit ou encore un colis non livré). Les listes de picking numériques offrent l’avantage d’une meilleure transparence et visibilité tout au long de la procédure.

  • La localisation du produit dans l’entrepôt

Les préparateurs doivent avoir le maximum d’informations pour retrouver, dans l’entrepôt, l’article commandé. C’est pourquoi la localisation exacte, ou la plus spécifique possible, aide à accélérer la procédure. En complément, l’entrepôt doit avoir une signalisation claire et visible pour que les préparateurs puissent naviguer plus facilement dans les rayons.

  • Le SKU du produit

« Unité de gestion de stock » en français, le SKU est un identifiant unique qui désigne un article spécifique différenciable des autres articles en stock grâce à des critères tels que la marque, la couleur, la taille. Certaines commandes peuvent avoir plus d’un code SKU.

  • La description du produit

Il arrive que deux articles différents se ressemblent énormément. Ainsi, ajouter une description ou encore une photo du produit est un moyen de s’assurer que le préparateur a trouvé le bon article.

4 méthodes courantes de préparation de commande

Elles visent toutes à optimiser l’efficacité opérationnelle des préparateurs et varient en fonction de la configuration de l’entrepôt, du personnel disponible ou du volume des commandes.

  • Le prélèvement par article

Il s’agit de la méthode la plus courante et la plus élémentaire pour prélever les produits dans un entrepôt. Les commandes sont simplement envoyées aux préparateurs au fur et à mesure de leur arrivée. Cette méthode est simple à mettre en œuvre, en particulier pour les petites entreprises qui ont peu de produits.

  • Le « batch picking » ou le « picking par groupe »

Cette méthode se caractérise par le prélèvement simultané de plusieurs unités d’un même code SKU pour différentes commandes. Son principal avantage est qu’il réduit le temps de déplacements des opérateurs au sein de l’entrepôt.

  • Le prélèvement par zone

Afin d’optimiser les itinéraires et d’éviter une affluence ou une circulation excessive dans les allées de l’entrepôt, plusieurs commandes sont assignées aux préparateurs en fonction de l’emplacement des marchandises.

  • Le « wave picking » ou le « picking par vague »

Cette méthode combine l’utilisation des deux méthodes précédentes. Elle consiste principalement à regrouper les commandes selon des critères logistiques, tels que l’itinéraire de livraison ou le degré de priorité d’expédition. Ensuite, chaque vague de picking est assignée à un opérateur pour qu’il collecte les produits faisant partie d’un même itinéraire.

Augmentez la portée de votre e-commerce avec ShippyPro

On peut penser qu’attirer de nouveaux clients est la tâche la plus difficile pour une entreprise e-commerce. Toutefois, la préparation de commande et la gestion des services logistiques sont toutes aussi importantes.

Les listes de picking jouent alors un rôle fondamental pour maximiser le temps de travail des préparateurs dans l’entrepôt, mais également pour réduire les coûts. ShippyPro permet à votre e-commerce de se connecter avec le plus grand réseau de transporteurs et de profiter des données d’expédition.

Simple et intuitive, la plateforme ShippyPro vous fait gagner un temps précieux en permettant d’automatiser vos expéditions en amont. Ainsi, vous pouvez créer votre propre routine d’expédition, générer des étiquettes de retour produit et choisir le meilleur transporteur grâce au comparateur des tarifs d’expédition.