Les achats en ligne se développent continuellement, ce qui va de pair avec les méthodes de paiement les plus répandues dans l’e-commerce. Comment savoir quelle méthode choisir ? Quels risques représentent-elles et pourquoi l’une est plus avantageuse que l’autre ? Dans cet article, on vous dit tout sur le contre remboursement, appelé Cash on Delivery en anglais. 

Table des matières

Contre Remboursement : Qu’est-ce que c’est et pourquoi c’est important dans l’e-commerce

Le contre remboursement, ou retour de paiement est un mode de paiement classique proposé par les boutiques en ligne. Il consiste à collecter le règlement de la commande en ligne au moment de la livraison. Ainsi, le transporteur fait office d’intermédiaire financier et reçoit le montant pour le compte de l’expéditeur. Il devient donc responsable de l’encaissement et perçoit une une rémunération en contrepartie. 

Cette méthode est l’une des options les plus sûres sur internet car le client ne règle la vente en ligne qu’à la réception de sa commande. En général, le contre remboursement est effectué en espèce ou par chèque, ne laissant ainsi aucune trace de transaction en ligne. Mais, il peut également être effectué par virement bancaire envoyé à l’expéditeur.  

Ce service est proposé par différentes sociétés spécialisées en logistique, telles que La Poste, DHL ou encore Chronopost. Mais, il ne s’agit pas du mode de paiement en ligne le plus répandu en France. Les “autres” moyens de paiement, comprenant le contre-remboursement, les chèques-cadeaux, le paiement en magasin entre autre, représentent 3,9% du chiffre d’affaires du E-commerce en France en 2018

Expédition en Contre Remboursement : Comment ça marche et que se passe-t-il en cas de problème ? 

On a vu précédemment que le contre remboursement fonctionne sur la base du règlement du montant de la commande en ligne au moment de sa livraison. Ainsi, le transporteur est celui qui fait le lien entre l’expéditeur et le client en recueillant l’encaissement. Cette méthode de paiement engendre certaines questions pour lesquelles vous trouverez une réponse ci-dessous. 

Quand est-ce que l’e-commerçant règle la prestation de transport ? 

Au moment de la réservation de la prestation de transport. Avant même que le colis ne soit envoyé, l’expéditeur doit régler les frais de service. Le coût peut varier selon les transporteurs. Par exemple, il peut s’agir d’un pourcentage de la valeur de la commande envoyée ou encore un forfait minimum. Le montant du COD est spécifié sur le bordereau d’expédition. 

Quand est-ce que l’e-commerçant perçoit le remboursement par le transporteur ? 

En général, le destinataire règle sa commande par chèque ou en espèce au moment de la livraison. Cette somme est ensuite restituée à l’expéditeur selon les Conditions générales de vente du transporteur. Si le chèque émis est à l’ordre de l’expéditeur, le transporteur peut lui retourner par voie postale ou en mains propres. Dans le cas contraire, ou si le client a réglé en espèce, c’est au transporteur d’émettre un chèque à l’ordre de l’expéditeur ou par virement bancaire. Le COD doit survenir dans les 15 jours suivant la date livraison.  

Quels sont les coûts supplémentaires pour la gestion de l’expédition en contre remboursement ? 

En France, Chronopost, UPS, TNT, DHL ou encore La poste proposent une option de retour de paiement. Ce service coûte généralement 8 à 10 euros pour des colis de 3 kilos maximum à destination de la France

Quels peuvent être les problèmes avec l’expédition en contre remboursement ? 

Il existe surtout deux risques pour l’e-commerçant. 

  • Refus de règlement par le destinataire : Si le client se rétracte et refuse de régler la commande, le transporteur peut renouveler sa tentative jusqu’à 3 fois selon ses CGV. La commande n’étant livrée que contre un retour de paiement, celle-ci sera alors retournée à l’expéditeur en cas d’échec. La prestation de transport n’est cependant pas remboursée, ce qui peut donc comporter un coût élevé pour une vente manquée. 
  • Non restitution du règlement par le transporteur : Si le transporteur ne rembourse pas le COD à l’expéditeur, ce dernier doit l’en avertir par écrit dans les 45 jours suivant la date livraison

Avantages et Inconvénients du Contre Remboursement

Les avantages 

Les clients hésitant à acheter des produits coûteux en ligne peuvent être rassurés par la méthodes du retour de paiement. Le fait de ne payer la commande qu’à sa livraison permet de neutraliser leur méfiance dans le transport ainsi que la réception d’un produit cher. 

Le COD assure les acheteurs en ligne qu’ils recevront leur commande avant même de l’avoir payée. Ce côté rassurant peut ainsi engendrer de nouvelles commandes, notamment auprès des acheteurs peu habitués d’Internet ou réticents à l’égard d’achats considérés comme risqués. 

Les inconvénients

En tant qu’e-commerçant, le risque vous revient puisque vous êtes responsable si le client ne règle pas la commande dans sa totalité. De plus, le COD peut faire face à des chèques sans provision ou falsifiés. 

Ce service a tout de même un coût, même s’il est peu élevé. Dans le cas où un client refuserait de régler sa commande, celle-ci serait retournée à l’expéditeur sans rembourser la prestation de transport pour autant. Ces frais sortent de votre poche quoiqu’il arrive. 

Comment gérer facilement les expéditions en COD

Le contre remboursement, aussi appelé retour de paiement, n’est pas toujours la solution la plus facile et la moins risquée pour un e-commerce. De plus, il peut être compliqué de gérer plusieurs commandes en contre remboursement sans perdre le fil. 

Mais cette méthode de paiement n’est pourtant pas négligeable puisqu’elle permet aux clients les plus méfiants envers les achats en ligne de sauter le pas. Ce serait dommage de passer à côté de cette opportunité. Le contre remboursement n’est pas si compliqué si on a les outils pour savoir le gérer. Avec ShippyPro, vous pouvez savoir où en sont vos envois et vos remboursements.

Toutes vos commandes sont importées sur un même tableau de bord, vous permettant d’avoir une vue d’ensemble sur ce que vous avez déjà récupéré et sur ce qu’il reste à collecter. Cet outil vous facilite la gestion des contre remboursements tout en vous faisant gagner du temps et de l’argent. Automatisez la gestion des envois en COD et évitez des erreurs grâce au rapport mensuel de vos commandes en contre remboursement. Tout devient simple avec ShippyPro.